Chaque semaine, je vous invite à partager avec moi des trucs et astuces. Des conseils simples, pratiques et sympas pour nos bout'chous, des infos sur le Bio, notre santé, la nutrition en général. Bref votre rubrique qui regorgera de bonnes idées et actus.

Accès rapide à une catégorie :

Imprimer

> Insomnie et troubles du sommeil

Insomnie et troubles du sommeil


Beaucoup d’entre nous connaissent ou ont déjà rencontré l’insomnie. Qu’elle soit occasionnelle ou chronique.
Celle qui profite de l’absence de Morphée pour prendre résidence et s’installer.
Les troubles du sommeil sont un véritable fléau pour ceux qui les subissent. Ils ont des conséquences directes et visibles sur notre train-train quotidien et plus globalement sur notre hygiène de vie : somnolence, stress, fatigue, irritabilité, nervosité, manque de concentration, perte de mémoire.

Mais même si c’est un fléau, l’insomnie n’est pas une maladie. Elle est plutôt symptomatique de maux dont il faut nécessairement trouver la cause pour la traiter. Ce qui n’est pas une mince affaire.
Plusieurs facteurs ont été identifiés depuis déjà un certain temps, comme favorisant des insomnies ou des troubles du sommeil : des facteurs d’ordre psychologiques tels que le stress, l’anxiété, une santé mentale fragile et instable voire déficiente.
Mais aussi des facteurs liés à la maladie comme la dépression justement, ou encore la douleur. Des spécialistes parlent également des personnes souffrant d’apnée du sommeil ayant des difficultés à retrouver un sommeil profond et réparateur, de celles souffrant d’insuffisance cardiaque et respiratoire, ainsi que certaines sujettes à la nycturie, ressentant constamment le besoin d’uriner la nuit.

Alors entre troubles psychologiques et biologiques, que faire face à tout ça ? C’est la question que je me pose et que vous vous posez surement aussi. Et bien la réponse peut paraître évidente voire stupide, mais il faut consulter comme dirait mon médecin ! Afin de dénicher la cause du problème lorsque les troubles sont récurrents.
Des experts en ce domaine proposent notamment des thérapies comportementales consistant en l’analyse des causes de l’insomnie, les habitudes de sommeil, ou encore des « contrôles de stimuli » qui incluent une « privation de sommeil », avec si nécessaire une prescription de médicaments.
Quand il s’agit de troubles du sommeil occasionnels, la phytothérapie, je pense notamment à la camomille, ou les compléments alimentaires peuvent s’avérer d’une grande aide. Ils sont généralement efficaces sur la durée donc dans le cadre d’un traitement.
Une de mes cousines avait quant à elle, choisit la luminothérapie pour des nuits plus paisibles. Mais il existe un panel de médecines douces pouvant aider : l’acupuncture, le yoga ou la relaxation parmi tant d’autres.

Autant dire que pour vaincre l’insomnie, cela dépend vraiment de la nature du trouble, des symptômes, mais surtout de l’individu. A chacun de trouver la méthode qui lui convient. Bon courage à tous ceux qui se trouvent dans ce cas.



Ajouter un nouveau commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Newsletter

Soyez les premiers à être informés des bons plans :