Chaque semaine, je vous invite à partager avec moi des trucs et astuces. Des conseils simples, pratiques et sympas pour nos bout'chous, des infos sur le Bio, notre santé, la nutrition en général. Bref votre rubrique qui regorgera de bonnes idées et actus.

Accès rapide à une catégorie :

Imprimer

> Quand on mange allégé...

Quand on mange allégé...


Beaucoup, femmes comme hommes cherchent à manger léger. Et ceux pour de multiples raisons autres que le déprimant régime. Ce peut être une alimentation surveillée et équilibrée, ou malheureusement par soucis de santé (diabète, cholestérol etc.). Il existe une multitude de produits prenant en compte ces critères alimentaires et pas mal d’appellations telles que léger, allégé, ou encore light. Ils sont moins riches en calories, en matière grasse, en sucre, « 0% de matière grasse », « sans sucre ajouté », « 0% de sucre et de calorie », « light » mais ces appellations sont très règlementées. Cela mérite plus d’explications. En effet lorsque l’on voit 0% de matière grasse, cela ne veut pas dire, 0 calories. Alors sur quels critères peut-on se baser pour qualifier un produit d’allégé ?

La réglementation prévoit qu’un produit est allégé dès lors que sa « teneur en nutriment (sucre ou matières grasses par exemple) ou sa valeur calorique est diminuée d’au moins 25% en poids ou en nombre de kilocalories, par rapport à un produit de référence comme le beurre, la crème fraîche, ou les produits. La mention doit figurer clairement sur le produit et le taux d’allègement spécifié sur l’étiquette. Enfin l’allègement ne transforme pas la nature du produit mais peut toutefois porter soit sur la composition (sucre, matière grasse), soit sur la valeur calorique totale du produit. Il ne doit pas adopter un positionnement de type amaigrissement, perte de poids, régime.

En ce sens, il est important de préciser que les produits permettent de limiter la « trop consommation » de sucre ou de produits gras, mais ne permettent pas de perdre du poids.

L’allègement en graisse peut aller jusqu’à 40% par rapport au produit de base est possible sous 3 formes :
- adjonction d’air dans le produit
- adjonction d’eau dans le produit
- adjonction de fibres d’amidon ou de sucre en lieu et place d’une partie de la matière grasse extraite ; L’objectif étant de conserver la même texture que le produit de base mais aussi le goût.

Concernant l’allègement en sucre autrement appelé « light », environ 25%, il existe bon nombre de substituts comme nous l’avions évoqué dans notre article du 12 juin dernier. Ils apportent un petit gout sucré tout en que très peu de sucre, voire pas du tout.

Ce qu’il faut retenir de tout ça, il me semble que c’est l’idée de modération. Car en mangeant 2 aliments allégés, on fait le plein de sucre ou de matière grasse qu’on aurait retrouvé dans un seul produit. Mais surtout, n’oublions pas que l’apport calorique reste présent malgré l’allègement : 0% de matière grasse ne signifie pas 0 calories !



Ajouter un nouveau commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Newsletter

Soyez les premiers à être informés des bons plans :